Mutate 2.0

Mutate 2.0 - Spectacle déambulant -La Grande Parade

Mutate 2.0 - Spectacle déambulant -La Grande Parade

Chorégraphies et mise en scène : Delphine Carlier et Géraldine Loizeau

Musique : Shaka Ponk – Acid Arab – Darius Chataigné

Plasticienne (Char et créatures) : Fredérique Perchard avec l’aide de Maryse Goëneau (couturière)

—————————–

Mutate 2.0 c’est 36 comédiens danseurs ( de 15 à 50 ans), 5 créatures, 2 metteures en scène, 1 plasticienne, 5 costumières ! 

C’est un monde fantastique qui défend le beau sous toutes ses formes, et qui déambule devant vous 

et surtout qui vient à vous dans un univers à la Tim Burton !

C’est aussi, 25 adultes amateurs (« L’atelier ») et 11 jeunes recrus (Compagnie Junior « La Fabrique ») qui se surpassent et tentent l’aventure du spectacle de rue danse-théâtre !

Après l’annulation (par 4 fois) du spectacle MUTATE (1h00 de spectacle pensé en mode « défilé » prévu initialement à la grande salle des fêtes du Bourg sous la Roche en Avril 2020) du Collectif mUr, 

Delphine Carlier et Géraldine Loizeau ont repensé le projet, et ont eu l’idée de jouer dans la rue, pour tous (gratuit) et de manière plus sûre.

———————————————————– 

Mutate 2.0 – Grande Parade c’est un cycle de vie. C’est l’histoire de la mutation des corps à travers le temps sous un nouveau regard.

Les jeunes pleins de vie sont capturés, puis se vident de leur énergie pour devenir des êtres « zombies » qui hantent les trottoirs (boulot dodo) et qui se réalisent en créatures fantastiques surpuissantes (nouvelle vision de la maturité !). 

Mutate 2.0 est une ôde à la beauté chez tous, à la beauté de la maturité, à l’épanouissement à travers l’âge !

Au total 36 Comédiens -danseurs sont sur le projet, tous amateurs et tous avec une envie exaltée de se produire !

Mutate 2.0 -spectacle fixe - création 2022 (40 minutes)

Mutate 2.0 -spectacle fixe - création 2022 (40 minutes)

Mutate 2.0 est un projet chorégraphique et théâtral spectaculaire (26 comédiens-danseurs dont 5 créatures fantastiques) – Durée 40 minutes

de Delphine Carlier et Géraldine Loizeau. 

Costumes : Carole Bonnet/Marie Estelle Hillairet/ Maryse Goëneau, Monique Gracineau, Suzanne Liard
Plasticiennes : Fredérique Perchard / Maryse Goëneau (couturière)
Mix original : Jean Sebastien Metayer
Création lumière : William Languillat

La beauté est partout, chez tous, il ne peut y avoir de codes de la beauté puisqu’elle est universelle et selon chaque regard porté sur elle.

Delphine Carlier et Géraldine Loizeau ont ici travaillé sur les corps en Mutation…
Puisque tout être vivant naît, vit et meurt, puisqu’il passe d’un état à un autre…qu’est-ce qu’un état de changement ? 

Habiter un corps vieillissant, squelettique, un corps mou ou en tension, sentir les mouvements que cela induit.

S’inspirant de l’esthétisme de Tim Burton, et du film Climax de Gaspard Noé, elles emmènent doucement le spectateur à un état de lâcher prise…
Ce que je trouvais beau n’est plus, ce que je trouve beau, à l’instant, ne sera plus.
Laissons le beau devenir, apprenons à regarder l’être et non le paraître pour capter enfin la substance du vivant.

La bande son électro de Jean Sébastien Métayer emmènera le spectateur vers un tableau final féérique.